C'est l'histoire d'un trophée vachement prestigieux qui pour la première année s'est ouvert au slam.



15 finalistes (dont 4 nantais) se sont battus pour lui.




Deux d'entre eux sont rentrés bredouilles mais très heureux et très fiers quand même d'avoir assisté au triomphe de ce gars ci :

... qui a fait deuxième,

et de ce gars là :

... qui est rentré avec le trophée dans sa besace.
Un grand BRAVO
à
Monsieur Mouch (...)
et à
Poison d'Avril (...).

Tout Le Mans Cité Chanson (...)
Retour à l'accueil